Justine-Arma

Justine Arma . Podcast Girl . Entrepreneur Badass

Justine-Arma

Justine Arma Podcast Girl Entrepreneur Badass

Ce que le Human design m’a apporté (et apporte à mon biz)

Ce que le Human design m’a apporté (et apporte à mon biz)

À moins que vous soyez coupé.e du monde sans connexion internet au fond d’une grotte, je crois que l’on ne peut plus passer à côté du Human Design ou du HD pour les intimes. Si tel est le cas, je suis ravie de pouvoir vous en parler aujourd’hui et de vous partager ma propre découverte, mon expérimentation et l’impact que le Human Design a dans ma vie et par prolongement logique dans mon business.

Sommaire

Qu’est-ce que le Human Design (et ce que ce n’est pas)

Le Human Design (ou Design Humain) fondé par Ra Uru Hu, n’est pas un test psychologique comme le MBTI. Il est à mon sens, le système le plus complet de connaissance de soi et une véritable science de la différenciation, car (roulement de tambour) vous êtes unique, et par conséquent, différent.e d’une autre personne.

Le Human Design s’appuie sur :

Le Human Design n’est pas :

Le Human Design est :

C’est pour moi, quelque chose de très sérieux. Le HD est un outil de connaissance de soi et non pas un outil de développement personnel. Je pars du principe que pour faire du développement personnel, il faut déjà se connaître, même un minimum pour travailler sur soi-même et s’améliorer. Ce n’est qu’une fois que l’on se connaît, que l’on peut travailler sur soi.

Ce que je trouve à la fois concret et rassurant, c’est que nous ne changerons jamais d’identité. Nous serons toujours nous-mêmes. Nous pouvons néanmoins nous comprendre et nous améliorer. C’est ce qu’assure le Human Design, car dès la naissance nous avons notre design unique qui ne changera jamais. On peut donc s’améliorer, se développer en connaissance de soi et de cause.

N’étant pas un système de croyances, vous n’êtes pas obligé de croire au HD les yeux fermés. Ce n’est pas spirituel non plus. La seule manière d’être “convaincu.e” est d’expérimenter son design.

Le but du HD est de nous montrer que nous sommes toutes et tous différent.e.s, uniques. Ce que nous savons déjà en théorie. Mais dans la pratique, il y a forcément un moment (ou plusieurs) de notre vie, où l’on a essayé d’imiter, de ressembler à quelqu’un d’autre, pour se fondre dans la masse, pour avoir un emploi, pour réussir, etc.

À travers le Human Design vous entreprenez une aventure vers la découverte de vous-même. C’est une expérience profondément transformatrice pour vous aider à vivre pleinement votre vraie nature et à assumer votre unicité.

human-design-business

Ma rencontre avec le Human Design

Comme beaucoup de monde, je suis tombée sur le Human Design (par hasard?) il y a un peu plus de deux ans. Je m’informais de loin, je lisais des choses sur le sujet. Mais rien de plus. Et puis, je suis tombée sur Arzu de Dis-moi ton design. Et c’était le coup de cœur. Pour le HD et pour elle sur sa manière d’en parler et de le transmettre. Quelques jours plus tard, j’embarquais sur sa formation HD Coach qui est à mon sens la plus complète que l’on puisse trouver. C’était le départ pour une année d’apprentissage et d’expérimentation.

Me former sur le Human Design est la meilleure décision pour moi

Apprendre, me former, nourrir ma vie et mon cerveau c’est très important pour moi. Je n’ai pas eu peur une seule seconde dans l’investissement financier et temps que demandait la formation de Arzu. Je savais que c’était pour moi. Je n’avais pas d’objectifs précis avec cette formation. Je ne voulais pas spécialement transmettre, devenir coach experte en Human Design. Non c’était pour moi. Avec le recul, c’était le plus beau cadeau offert de moi pour moi.

Un an plus tard, même si la formation de Arzu est terminée, j’en suis loin d’en avoir fini avec le HD. Bien au contraire ! D’autant plus que pendant cette année-là, j’ai eu des hauts et des bas avec le HD. Une fois à fond, une fois prise dans mes propres incendies, une autre fois prise dans ma propre expérimentation, une autre fois très studieuse dans l’apprentissage, des vraies montagnes russes ! Mais qu’importe ! Le HD ce n’est pas du par coeur. C’est d’abord de l’expérimentation. Ra Uru Hu, le fondateur du HD indique “ ne croyez rien de ce que je vous dis; faites en vous-même l’essai”.

Le Human Design ne tombe pas du ciel

Ce qui est particulièrement intéressant dans le Human Design,c’est qu’il ne repose pas sur des réponses qui pourraient être biaisées par notre propre perception ou par ce que l’on voudrait répondre. Au contraire, il est basé sur notre personnalité, sur qui l’on est vraiment, que l’on en ait conscience ou pas. Alors on peut lâcher la grappe si l’on ne comprend pas tout, si ça n’accroche pas, si c’est trop ou si c’est juste pas le moment.
Il n’y a pas de réponses qui viennent de l’extérieur comme il n’y a pas de croyance à avoir.
C’est nous au moment où l’on veut se voir et se comprendre. C’est tout.

Vous pouvez commencer l’expérimentation dès le premier jour, simplement avec une première lecture de base (rien de basique ni de simpliste). Cette lecture est seulement la base de la découverte de son propre design avec les informations essentielles. Sans celles-ci, tout le reste ne sert à rien.

Dans une lecture de base, vous pourrez connaître (dans la majeure partie) votre type, votre stratégie, votre caractéristique (but ultime), votre non-soi (alarme de désalignement), votre énergie, votre aura et votre autorité.

Je le répète, mais c’est essentiel : il est possible qu’au départ, le Human Design ne vous parle pas, que la découverte de vous-même via votre design ne vous parle pas non plus. Vous pouvez néanmoins, vous faire confiance, si vous souhaitez que ça vienne. Car plus vous comprenez qui vous êtes, plus vous allez gagner en clarté et en alignement sur vous (et les autres).

human-design-business

L’expérimentation du Human Design une sacrée aventure

On distingue 4 types différents : Les (Manifesting) Generators, Les Manifestors, les Projectors et les Reflectors. Mais ce n’est pas tout ! Chaque type est différencié dans le détail grâce à d’autres informations comme l’autorité intérieure, le profil, les centres énergétiques, les portes, les canaux, la définition, la croix d’incarnation et les variables. Je ne vais pas aller plus loin dans la théorie du HD, je préfère vous en parler en partant de moi concrètement.

La lecture de base de mon design (en résumé)

Un peu avant ma première lecture de base faite par Arzu dans le cadre de sa formation pour expérimenter et ne pas être dans la théorie, j’avais peur. Pas seulement d’entendre ma lecture, j’avais peur de tout. À ce moment-là dans ma vie, je me sentais en guerre contre moi-même et avec moi-même. J’étais totalement perdue, dans un flou complet en plein milieu de mes incendies (perso et pro). J’étais très prise dans ma tête et dans mes projets.

Le contexte : Je venais d’embaucher ma première alternante pour travailler sur la partie podcast Just in Tuned, afin de pouvoir me concentrer sur mon entreprise et la création de MOVA. J’accompagnais en même temps entre 40 et 60 entrepreneurs par mois dans le développement de leur activité. J’avais un client de longue date dont la mission ne m’épanouissait plus. J’avais la sensation d’être bloquée, que mon évolution et mon pivot étaient très douloureux. Surtout, je sentais une énorme pression constante sur mes épaules, tiraillée de tous les côtés.

Voici ma carte d’identité :

Le rôle du Generator

Le generator est le seul type à avoir le sacral défini qui est un centre moteur avec une énorme puissance énergétique. Centre d’une grande importance pour mon bien-être. Il génère une force vitale.

J’ai à disposition une énergie vitale constante, accessible H24 et 7 jours sur 7 qui fait de moi une personne endurante et une bâtisseuse. J’ai la capacité et l’énergie d’accomplir beaucoup de choses pendant de longues heures si j’aime ce que je fais et que ça me fait profondément kiffer. Dans le cas contraire, je rencontre mon non-soi qui va me procurer de la frustration, de la fatigue, de l’épuisement.

En tant que moi (humaine generator) j’aime travailler, mais c’est important et ça me paraît très logique que je fasse un travail ou des activités qui me procurent de la joie, du plaisir pour que je puisse dépenser mon énergie de la bonne manière. Et par conséquent, ressentir une profonde satisfaction (le but ultime du generator) à la fin de la journée. Pour m’endormir en étant HS et satisfaite. En plus j’ai énormément d’énergie, car j’ai tous mes centres moteurs de définis (mais ça c’est plus loin dans le détail de mon design.)

La clé est de bien choisir mon métier, mes activités, mes projets mais aussi mes relations.
C’est primordial pour moi d’être entourée de “bonnes” personnes pour préserver mon énergie et surtout l’utiliser efficacement. Encore une fois, être satisfaite dans TOUT !

Établir de meilleures interactions et améliorer les relations avec les autres avec son Aura

L’aura, pour chaque type est la façon dont les autres nous perçoivent, ressentent de nous. Mon aura “ouverte et enveloppante” fait que j’attire naturellement des personnes à moi (quand je suis moi-même et alignée). Les personnes n’ont pas de soucis à venir me parler, ielles savent que je suis enclin à la communication. Ielles me sollicitent pour que je puisse répondre (et donc suivre ma stratégie). La partie enveloppante de mon aura fait que lorsque je suis en relation avec “une bonne personne” pour moi, la personne sait qu’elle est là avec moi, inclus dans ma vie, ma relation, entre de bonnes mains. Je suis là avec elle dans l’instant présent.

Et je me suis bien reconnue dans toutes ces informations. J’aime travailler, j’aime générer. Produire, créer, faire et refaire encore et encore. Merci mon sacral. La seule condition : que je prenne du plaisir à le faire, faut que je sois en train de kiffer.
La frustration est le non-soi du generator, c’est un peu le signal qui montre qu’on est en désalignement. Que l’on peut changer quelque chose pour nous réaligner. Sans ce signal d’alarme, on peut continuer dans la même direction désagréable, voire douloureuse.

Un but ultime à atteindre constamment

La caractéristique est dans le langage technique du HD, la signature. C’est le but ultime. Ce que je veux atteindre tous les jours. C’est donc la satisfaction. Et c’est vrai ! À partir du moment où je suis satisfaite de ce que je fais, même la chose la plus “futile” et de mes relations, j’ai de l’énergie, et je suis satisfaite au plus profond de moi. J’implémente ça au maximum pour ressentir à la fin de ma journée une profonde satisfaction.

Ce jour-là, lors de ma première lecture de base par Arzu, je n’avais pas envie de me lever, je traînais du pied. Je devais gérer la mission d’un client dans lequel je ne me sentais plus épanouie. Gros signal pour moi : soit je n’avais pas mis ce projet au bon moment de ma journée, soit il fallait que je me libère de ce projet.

La stratégie est la façon dont nous communiquons avec les autres, avec la vie. De chaque type découle une stratégie. Ma stratégie qui est celle du Generator est d’attendre et de répondre. Si et seulement si, j’écoute la réponse “Oui” ou “Non” de mon sacral. Pour m’aider, c’est important que l’on me pose et que je me pose des questions fermées.

La réponse vient du sacral et de son énergie. Si je fonce alors que c’est non cela va avoir pour conséquence de créer de la résistance, de la fatigue, de l’épuisement et de la frustration. Si c’est un oui et que je ne fonce pas, c’est la même chose. C’est très important pour un Generator d’écouter le “Oui” et le “Non”. D’autant plus que c’est très compliqué de se désengager par la suite pour un Generator, même s’il se rend compte en cours de route que c’est Non. La seule façon de se dégager d’un engagement est d’avoir une nouvelle demande extérieure qui va procurer du kiff.

À ce moment-là, j’étais complètement en guerre avec mon mental, les choses dans lesquelles je m’étais engagée et dont je n’arrivais pas à me libérer, les décisions que je prenais pour les autres, les choses que j’avais initiées de moi-même sans que l’on me demande quoi que ce soit. Je devais me faire confiance à nouveau, faire confiance à mon sacral qui sait si oui ou non j’ai de l’énergie pour ça et surtout si j’en ai vraiment envie pour moi .

C’était à moi et c’est toujours le cas de prendre soin de mon énergie, de moi-même, de poser mes limites. En suivant ma stratégie. Elle était là la clé. Devant mes yeux. Surtout j’ai pris conscience qu’en disant non aux autres, je me disais oui. Et c’était un grand pas !
Surtout avec ma porte n° 29 la porte de la persévérance qui est aussi appelée celle du “Yes man” (mais ça aussi c’est un détail que l’on voit plus loin dans le HD)

Il y a eu une autre prise de conscience : j’avais la sensation, et surtout je me comparais à une amie entrepreneure qui est MG (Manifesto-Generator) que c’était ok de faire les choses plus lentement. Je suis comme ça, mon type est comme ça. Ce sont les MG qui vont trop vite. 😉
J’aime faire les choses étape par étape, une chose à la fois, de façon méthodique. Dans l’ordre. Et je culpabilisais énormément de ne pas faire plus de choses plus rapidement, de ne pas switcher d’une chose à l’autre en un battement de cils. Je ne suis pas comme ça, je suis faite et j’AIME ça pour faire step by step, en suivant un plan et des étapes. Mon focus constant est juste et il est parfait pour moi.

Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des idées (beaucoup d’idées), mais c’est important pour moi d’attendre que quelque chose vienne à moi, que l’on me pose une question, que l’on me demande quelque chose (pensez aux questions fermées please), de voir un un signe de l’extérieur. Avant d’initier quoi que ce soit. Alors je ne vais pas attendre une colombe ou un souffle doux sur ma joue. Je saurais quand c’est le moment pour moi. Je ne dois pas foncer immédiatement. Je n’aime pas foncer immédiatement.

Par exemple : avant de lancer MOVA, j’avais en tête d’accompagner les entrepreneurs à créer et lancer un podcast au service de leur business. Fin 2019, j’ai les modules en tête, je savais par quoi commencer et quel allait être le résultat de cet accompagnement. Mais c’est à force d’une dizaine de demandes que j’ai compris que c’était le bon moment pour moi de lancer MOVA. Et j’ai bien fait, car c’était le bon moment pour moi et pour mes client.e.s.

Ma vérité unique, la seule, l’authentique

Parlons maintenant de l’autorité intérieure. Il faut savoir qu’elle ne dépend pas du type et qu’elle permet de savoir comment prendre des décisions qui nous conviennent à nous, pas aux autres et encore moins à notre mental.

En général, les êtres humains prennent des décisions avec le mental. C’est tout à fait logique puisque dès la naissance, nous sommes conditionnés à prendre des décisions basées sur le regard des autres, les attentes de la société et par le mental.
Celui-ci est très doué pour avoir l’autorité sur nous, contrôler notre vie. Son jeu quotidien est de nous faire croire qu’il est le mieux placé pour savoir ce qui nous convient pour garder le contrôle total sur tout et sur nous.

Le mental n’est pas là pour nous guider, au contraire, il est témoin de notre vie, il permet d’observer, de traiter les informations, d’apprendre des choses, etc. Alors, connaître son autorité intérieure c’est prendre conscience de notre intelligence décisionnelle et confiance en nous. Notre autorité est innée, personne n’est mieux placé que nous pour savoir ce qui est bon ou non pour nous à part nous-mêmes !

Mon autorité est émotionnelle. Elle vient du plexus solaire qui est le centre des émotions. Comme c’est aussi un centre moteur, elle procure de l’énergie chaleureuse qui attire les gens à moi. C’est parfait pour moi et c’est parfait avec mon aura !
L’autorité émotionnelle fonctionne selon une vague émotionnelle. Les émotions ne sont jamais fixes. Nous ne sommes pas tristes toute notre vie ou en joie H24 par exemple. Nos émotions fluctuent : en haut de la vague ou au fond du trou.

Alors, comment prendre les meilleures décisions pour moi ?
L’idéal est d’attendre la fin d’un cycle émotionnel, un haut et un bas pour prendre une décision. Cela peut être un jour une nuit, ou trois jours trois nuits ou encore une semaine, tout dépend de l’importance de la décision.

Pour faire simple : j’écoute mon sacral qui lui sait dans l’instant présent si oui ou non j’ai envie, si j’ai l’énergie (avec une question fermée une nouvelle fois pleeeaase) et ensuite je sens le niveau de mon émotion. En fonction de l’importance de la question, je peux attendre plus ou moins de temps, mais j’attends que mon émotion soit “normale” après un passage haut et un passage bas. Évidemment que si vous me demandez si je veux manger une pizza ce soir, je ne vais pas attendre pour répondre. D’ailleurs, la réponse est oui. 😉

human-design-business

L’impact du Human Design dans mon entreprise

Le Human Design est un outil puissant qui permet de savoir, de comprendre et de pouvoir vivre notre vie selon nous-mêmes. Il permet de reconnaître et renforcer ses forces, ses talents pour atteindre ses objectifs et donc d’arrêter de se concentrer sur ses points faibles. Il permet aussi d’arrêter de se comparer aux autres, de se faire confiance et de prendre les meilleures décisions pour soi-même. C’est un peu tout ce dont nous avons besoin pour évoluer et développer son business sereinement non ?

Le désalignement est un signal d’alarme

Être désaligné.e n’est pas une mauvaise chose. C’est ce qui permet de redresser le cap ! Je le vois vraiment comme un signal d’alarme. Sans ça, on ne sait pas qu’on est complètement à côté de la plaque.

Lors de ma première lecture, je n’ai pas vraiment été étonnée des informations délivrées par Arzu. J’étais confortée dans le choix que j’avais fait d’apprendre et d’expérimenter mon design. J’étais aussi rassurée de voir que je n’étais pas si désalignée que ça, alors que j’en avais l’impression (coucou la comparaison au Manifestor Generator) et surtout, j’ai repris conscience de qui j’étais et de tout mon potentiel. Je pouvais ME faire confiance et me réécouter à nouveau. Ma meilleure boussole c’est moi-même. Je SUIS la meilleure personne pour moi-même.

Je n’étais pas non plus à l’ouest total par rapport à mon design. J’ai pris conscience que je n’étais pas dans la bonne stratégie, je ne me posais plus les bonnes questions au point de subir mes journées, mes semaines, mon business. Je me sentais frustrée et fatiguée, je ne me demandais plus : est-ce que je fais quelque chose que j’aime ? Est-ce que je suis bien avec les gens qui m’entourent ? J’étais là, sans être vraiment là. À faire parce qu’il le faut pour faire tourner son business.

J’avais une énorme croyance qui était celle que je ne pouvais pas “réussir” sans travailler énormément et sans douleur. Alors que non seulement c’est faux, mais en plus, ce n’est pas parce que justement que je suis faite pour “faire” que je suis forcée de travailler 8h-10h-12h par jour ! Je peux très bien travailler peu d’heures et c’est OK, et surtout je peux faire d’autres choses pour satisfaire et libérer mon énergie. Il n’y a pas que mon entreprise. Il y a moi et la façon dont je peux être satisfaite dans mon quotidien.

Les détails du HD qui me permettent d’avancer

Quand je réécoute ma lecture de base, je me rends compte, plus d’un an plus tard, que mon design me donnait déjà toutes les réponses. Ce qui ne m’a pas empêché de me désaligner quelques fois pour suivre la stratégie des autres et…me planter.

Ça a été le cas en janvier dernier quand j’ai fait la réouverture des portes de MOVA.

Jusqu’en janvier, je suivais ma stratégie HD et ma stratégie marketing et puis j’ai eu peur. Très peur d’échouer, de ne pas arriver à vendre, de planter mon entreprise qui était sur le point de passer en société. J’ai eu vraiment peur. J’ai suivi la stratégie et le fonctionnement des autres et pas seulement leur personnalité, mais aussi leur façon de vendre. Et ce n’était pas moi. J’étais vraiment en souffrance dans ce que j’étais en train de faire, mais aussi dans ma tête et mon corps. Je me faisais violence, c’était épuisant.

Je me suis rendu compte assez rapidement que j’étais en train de me planter et que surtout je faisais des choses qui n’étaient ni pour moi, ni venant de moi.
J’ai réussi à vendre, mais pas autant que je le souhaitais. J’ai pris du recul pour analyser et comprendre à quel moment je m’étais perdue pour revenir à ce que je suis et surtout pour retrouver mon entière satisfaction. Cet épisode de quelques jours m’a énormément épuisé, j’ai mis 15 jours à m’en remettre. Mes batteries étaient HS.

Et encore tout récemment, le HD m’a encore montré à quel point il était puissant !

Au retour de mes dernières vacances, en plus d’être épuisée de ne rien avoir fait, j’étais aussi très stressée au point de m’être levée sans envie de retourner travailler parce que j’étais paralysée par la peur d’échouer (celle-là encore). Je n’avais pas de rush à gérer, mon planning était safe. Je m’étais surchargée l’esprit pour essayer de faire croire à mon corps qu’il y avait énormément de choses à faire pour ne pas échouer et continuer de construire mon avenir. Sauf que je n’avais rien à faire de plus que ce que je devais faire.
C’était le serpent qui se mordait la queue. Je me suis tout simplement effondrée en larmes pensant que c’était la fin du game.

Comme il n’y a pas de hasard, le jour J et le lendemain j’ai eu rendez-vous avec ma coach business et rendez-vous avec Arzu qui me coach avec mon HD. En deux temps, trois mouvements, j’étais à nouveau sur pied et surtout, en me remettant devant les yeux mon design, donc moi, Arzu m’a rappelé qu’en plus d’être parfaitement parfaite comme je suis et que je faisais les bonnes choses pour moi et mon business (en suivant ma stratégie et mon autorité), j’avais la porte n°32 de la peur de l’échec et la porte n° 57 de la peur de l’avenir, du futur, de l’inconnu. Tout était donc “normal” pour moi d’avoir peur et que mes peurs ne sont pas là pour me paralyser, mais pour me faire travailler. Ça tombe bien ! J’aime travailler et j’aime faire !

Tous les détails et toutes les subtilités du HD sont des éléments de travail, de réflexion et de réponses pour m’aider à me comprendre, me développer tout ça en relation et collaboration avec mon entreprise (qui elle-même possède son propre design) et les autres êtres humains. Mais je n’aborderai pas dans cet article qui est déjà suffisamment long tout ce que le HD englobe en plus de tout ce que je viens de dire.

Expérimenter et vivre avec le Human Design

Le Human Design c’est tout simplement le manuel de votre vie. Le mode d’emploi à suivre. Mais rien ne vous (et moi aussi) empêche de faire ce que vous voulez quand vous voulez. Il faut simplement le faire en connaissance de cause ! Ou comme dirait Arzu “à vos risques et périls”.

L’expérimentation débute dès votre première rencontre avec le HD, dès la première lecture de base. Et cela prend du temps. Ra Uru Hu indique qu’il faut 7 années pour se réaligner. Alors pas de pression ! Le tout est de faire confiance au processus et de se faire confiance. L’expérimentation commence d’abord dans le passé, en se remémorant des situations, des actions et des ressentis. Et ensuite, l’expérimentation s’installe dans le présent.


Le HD est un outil complet comme je l’ai précisé plus haut. Se connaître, apprendre de soi-même vous permettra de créer un business à votre image, un business qui respecte votre rythme et la personne que vous êtes vraiment.

Elle est peut-être là la clé de votre succès !

Ce qui compte au final, ce n’est pas de FAIRE pour AVOIR pour ÊTRE. Mais au contraire d’ÊTRE pour FAIRE et ensuite AVOIR. Le FAIRE et l’AVOIR, arrivent comme des conséquences du déploiement de votre identité, de votre ÊTRE dans tous les domaines de votre vie.

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans cette démarche-là, discutons-en ! J’ouvre cinq places pour la première session du Programme Réveille ton Biz’ ou la possibilité pour cinq personnes de recevoir votre Manuel HD&Biz’ !

reveille ton biz

Réveille ton biz’ n’est pas qu’un podcast, c’est aussi un coaching que je propose qui est en train de se transformer en programme d’accompagnement. Plusieurs mois que ça infuse dans ma tête et à travers les 250 entrepreneurs que j’ai accompagnés.

Grande annonce ! J’ouvre 5 places pour cette première version de programme de groupe pour un démarrage mi-mars.

Alors si vous :

Je crois que le programme Réveille ton Biz’ est pour vous !

Si vous vous reconnaissez là-dedans, retrouvez-moi dans cette première version bêta !

C’est la base qui vous aidera à faire tout le travail et le marketing autour de vos produits et services pour devenir un.e professionnel.le au service de votre vie. Sans subir votre quotidien et ce que vous avez construit jusqu’à présent.

Pour moi, il n’y a pas plus beau que de voir une personne incarner ses valeurs, respecter son fonctionnement et tout déchirer en vivant sa meilleure vie.

Vous pouvez réserver un appel gratuitement directement dans mon agenda .Si jamais mes dispos ne vont pas avec les vôtres, vous pouvez écrivez-moi à hello@justinearma.com

Justine-Arma

Justine Arma

Podcast Girl

Entrepreneur

Badass

laisser un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Partager l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email