Sélectionner une page

S'avoir dire NON, la clé de la réussite pour entreprendre

 » Non  » ce si petit adverbe utilisé pour marquer son désaccord ou apporter une réponse négative à une question pose de bien grands soucis.

 

Pourtant nous savons bien l’utiliser au quotidien.

 

  • À la boulangerie :  » Souhaitez-vous autre chose ?  » –  » Non merci ! « 
  • À la maison :  » Maman/Papa je peux dormir chez Paul ce soir ?  » –  » Non, tu as école demain. « 
  • Dans la rue :  » Mademoiselle, vous êtes bien charmante ! Je peux avoir votre numéro de téléphone ?  » –  » Non, bonne journée !  » 😉
  • Etc.

 

Les choses se compliquent quand vous devez prendre cette décision avec un prospect, un client ou un partenaire.

 

Soyons claires, répondre  » non  » ne fait pas forcément plaisir à votre interlocuteur. Pourtant, ce si petit adverbe peut vous rendre de très grands services.

 

 » Pour dire oui, il faut savoir dire non «  – François Mitterrand

 

Savoir dire non représente un challenge psychologique : c’est une négation de notre volonté d’aider et/ou de collaborer.
C’est aussi prendre le risque de ne pas avoir de rentrées d’argent.

 

Pour autant savoir dire non, c’est se dire  » oui  » à soi-même et se placer en tant qu’expert. C’est faire valoir votre valeur !

 

Savoir dire non : la peur de ne pas être légitime et de courir à sa perte.

 

Vous avez lancé votre entreprise, ça fonctionne plutôt bien. Vous acceptez des contrats qui correspondent à vos envies, vos objectifs et vos valeurs. Vous êtes contents.

 

Et puis un jour, une demande pointe son nez et le deal ne vous convient pas :

 

  • En matière de temps
  • En matière de tarif
  • En matière de projet

 

À cet instant, le spectre du syndrome de l’imposteur et la peur de couler son entreprise refont surface. Aie !

 

Savoir dire non n’est pas une parole de riche, ce n’est pas se fermer les portes de l’avenir et c’est encore moins se faire des ennemis.

 

Je vous l’accorde, c’est prendre le risque de perdre un client ou un partenaire. Mais c’est surtout renforcer l’éthique autour de laquelle vous avez choisi de lancer votre entreprise.

 

Et donc ?

 

Donc vous commencerez ou continuerez à avoir du succès lorsque vous saurez dire  » non « 

 

Savoir dire non : l’enjeu de votre valeur.

 

Les entrepreneurs ont souvent tendance à vouloir tout faire et dire oui à tout.

 

Vous acceptez n’importe quoi de n’importe qui.

 

Là est tout l’enjeu de la valeur que vous voulez avoir et de l’image de marque que vous souhaitez montrer.

 

Vous devez prendre conscience de votre valeur et cela passe par plusieurs questions :

 

  • Pourquoi avoir créé votre entreprise ?
  • Quelles sont vos valeurs ? 
  • Est-ce que vos tarifs correspondent à vos objectifs ?

 

Être capable d’agir selon vos propres objectifs, vos besoins, votre ligne de conduite et vos valeurs, n’est-ce pas là une des raisons pour lesquelles vous avez choisi d’entreprendre ?

 

Gardez à l’esprit une ligne directrice concrète pour atteindre vos objectifs. Cette vision vous permet de ne pas vous éloigner de vos valeurs et des conditions à remplir pour réussir.

 

Avoir conscience de sa valeur c’est pouvoir se positionner en tant qu’expert. C’est aussi préciser la qualité de vos services et au passage augmenter vos tarifs !

 

Savoir dire non : osez et assumez !

 

C’est difficile de dire  » non « .
Vous n’êtes pas les seuls. C’est tout simplement humain.

 

Le psychologue Abraham Maslow explique que la difficulté de dire non est liée à  » la peur du rejet, du conflit, à celle d’être exclu. Cela pousse à être influençable, surtout lorsqu’on est sous pression. On dit « oui » par peur de décevoir. Le problème est qu’on va à la fois contre soi et ses valeurs »

 

Vous pouvez et vous devez refuser un projet qui ne vous convient pas. Et cela en toute légitimité, car votre estime de vous-même et votre avenir en dépend.

 

Ne pensez pas faire preuve d’égocentrisme. Bien au contraire, vous faites preuve de bienveillance et de respect envers vous et votre travail.

 

Savoir dire non c’est aussi ne pas procrastiner ! Vous ne dites plus  » plus tard  » ou  » on en reparle « .

 

Vous ne mentez plus. Ni à vous-même ni aux autres. Aucun doute ne persiste. Non, c’est non. Et puis c’est tout !

 

Dans  » savoir dire non « , il y a le verbe  » savoir « .

 

Apprenez à dire non sans culpabiliser et sans fâcher. Mettez-y un peu de diplomatie, accompagnez-le d’un petit argument et si besoin est, faites une piqûre de rappel sur le cadre de votre travail.

 

Pensez que savoir dire non est la plus grande preuve de courage que vous pouvez faire pour votre bien et celui de votre entreprise.

 

Vous avez eu suffisamment de cran pour vous lancer dans l’entrepreneuriat. Continuez !

 

Choisissez ce que vous voulez et ne voulez pas.

Reprenez en main ce que vous avez créé. Soyez de nouveau votre propre chef.
Surtout, écoutez vos propres désirs et ne vous laissez plus porter par le désir des autres.